Les Personnalités

Capture1

L’Abbé Pihan fait venir de Saint-Josse de Dommartin les religieux qui, sous la conduite de Jehan leur premier Abbé, furent les véritables fondateurs de l’Abbaye Notre-Dame de Saint-Just en 1147. Vers 1346, sous le gouvernement d’Anselme, XIXème Abbé, les troupes anglaises pillent et saccagent l’Abbaye de Saint-Just. Les bâtiments claustraux sont dévorés par l’incendie. Les religieux se réfugient à l'Abbaye Saint-Lucien de Beauvais jusqu’à la reconstruction de leur monastère, dans lequel ils rentrent en 1349. En 1503, sous le gouvernement d’Antoine de Nampont, XXVIème Abbé, un violent incendie détruisit une seconde fois l’abbaye : «...XXVII Ecclesia Bellovacensis, abbatissae Sanctus Justus : Antonius I de Nempont, quo abbale coenobium conflagravit anno 1503 occurit annis 1499 et 1505...». Il eut à s’occuper de nouvelles constructions, mais ce fut moins pour embellir la maison que pour relever des ruines, les religieux n’avaient plus d’asile. Il rendit son âme à Dieu, après avoir généreusement travaillé au bien de sa communauté, en l’année 1512 : «...Circaria Ponthivi Antonius de Nampont 1505 1512 Sanctus Justus in Calceya...».

En 1526, l’Abbaye de Saint-Just nommait au prieuré de Morangles. Le Prieur de Sainte-Marguerite de Morangles, Pierre de Nampont, prenait à bail de Josse Budin, Prieur-chantre de Tillard, tout le revenu que celui-ci pouvait avoir sur le territoire du Mesnil-Saint-Denis.

Adrien Nampon, né au Puy, le 12 décembre 1809, il entra dans la Compagnie de Jésus, au noviciat d'Avignon le 7 août 1830 et doit commencer sa formation à l'étranger, en Suisse et en Italie. Il l'achève en 1838 à Vals-près-Le-Puy et va enseigner au Collège de Fribourg. De retour en France, il est prédicateur de missions et de retraites, conseiller spirituel, fondateur d'oeuvres. Il se dépensa beaucoup pour collecter les fonds nécessaires à la réalisation de la statue de Notre-Dame de France sur le Mont-Corneille au Puy en 1860. Il mourut, étant père spirituel au Scolasticat de Vals-près-Le-Puy, le 15 février 1869. Il est notamment l'auteur du «...Manuel du missionnaire séculier ou régulier appelé à coopérer à l'oeuvre des missions ou de retraites...», «...Etude de la doctrine catholique dans le Concile de Trente proposée comme moyen de réunion de toutes les communions chrétiennes...» ou «...Le P. Nampon et l'oeuvre de Notre-Dame de France...».

Le puy en velay statue de la viege

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×