L'Abbaye Saint-Josse de Dommartin

2010 photographie de l abbaye de dommartin 01

L'Abbaye Saint-Josse de Dommartin est une abbaye prémontrée, fondée au XIIème siècle à Tortefontaine sur les pentes de la vallée de l'Authie. Elle n'est plus aujourd'hui occupée par des religieux. Plusieurs propriétaires privés se partagent les restes de son domaine.

D'abord édifié en un lieu-dit Brahic, actuel Saint-Josse-au-Bois, le premier monastère y demeura plusieurs années. Milon de Thérouanne, premier Abbé, avait fini par persuader quelques ermites, d'accepter la règle de l'ordre des Prémontés en 1125. A sa mort en 1131, Adam est élu nouvel abbé.

Le monastère étant devenu trop petit, il a fallu envisager la construction de nouveaux locaux. Adam initie alors les travaux d'une vaste église. En 1153, Eustache Collet, Seigneur de Beaurain, offrit son fief de Dommartin à Adam, sous condition que les moines abandonnent Saint-Josse-au-Bois. Les travaux commencèrent.

En 1159, l'abbaye obtint la sauvegarde du Comte de Ponthieu. Le 31 décembre 1161, l'abbaye est transférée, les moines s'installèrent définitivement à Dommartin et deux années plus tard l'église, devenue abbatiale, est consacrée. De type gothique primitif, elle mesurait 89m de long pour 26m de largeur et autant de hauteur.

Elle fut à la tête d'une dizaine d'abbayes, parmi lesquelles celle de Saint-André-au-Bois. Durant les XIIème et XIIIème siècles, l'abbaye étend fortement son domaine grâce à quelques achats, legs et concessions de nombreux seigneurs locaux.

En 1249, l'Abbaye de Dommartin se voit confier l'Autel de Mouriez.

Au fil des siècles, l'abbaye est devenue une affaire florissante, avec une grosse exploitation agricole. Au total une cinquantaine d'abbés s'y sont succédé et, aux périodes les plus florissantes, 120 moines y ont vécu.

En 1505, l'église abbatiale a été frappée par la foudre, un incendie dévasta tout, l'abbatiale doit être entièrement reconstruite.

En 1568, un Genthilhomme normand Coqueville et ses huguenots la pillent, puis l'incendie.

En 1571, l'abbaye est affiliée à la congrégation belge.

En 1637, le fief de Dommartin appartenant à l'Artois depuis 1598, les français la saccagent et emportent tous les meubles. Seul un frère y demeura pour veiller sur les ruines.

Le 11 avril 1700, un nouvel incendie détruit le quartier abbatial.

A la Révolution, tout bascula pour l'abbaye avec le 30 avril 1791, la vente de tous ses biens.

En 1792, un pillage qui dura trente-six heures, saccagea toute la bibliothèque.

Durant l'année 1793, ce fut la destruction de l'église abbatiale, un monument de 81,50m en forme de croix latine et construite dans le style roman.

Seuls le corps de ferme et les bâtiments d'exploitation demeurent debout. Le mur d'enceinte, dont l'origine remonte à l'an 1500, clôture un domaine de 17ha. Deux portes monumentales, érigées en 1747, donnent accès à un ensemble magnifique de bâtiments de ferme élevés à la fin du XVIIème siècle pour la basse cour, et la première moitié du XVIIIème siècle pour les granges.

C'est d'après l'état des ruines que Camille Enchart reconstitua en 1887, le plan de l'église abbatiale de Dommartin. Par ses imposantes dimensions intérieures: 82m de long, 48m de large, et 20m de haut.

L'abbaye fait l’objet d’une inscription au titre des Monuments Historiques depuis le 30 octobre 1991.

2010 photographie de l abbaye de dommartin 07

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×